Portraits

Ty, d’Albany, New York

Ty M. va dasher pour gagner de l’argent supplémentaire tout en étudiant à plein temps en médecine.

4 min de lecture
2021-04-09
dx spotlight TyMeka2

Comme Ty M. le sait, l’école de médecine demande de l’engagement. Des cours difficiles, des gardes hospitalières à des heures irrégulières, des rotations entre différentes cliniques ainsi que des stages en milieu de travail.

Lorsqu’il a appris qu’il était accepté en médecine, Ty s’est mis à la recherche d’un moyen de gagner de l’argent dans ses temps libres.

« Je savais que je ne pourrais pas avoir un horaire de travail régulier, alors j’ai regardé du côté de DoorDash... Le fait que je puisse faire mes propres horaires [était important]. La rémunération était attrayante, alors j’ai décidé de m’inscrire. »

Quand le moment est venu d’effectuer son premier dash, Ty craignait de ne pas être en mesure de livrer la commande de son client à temps. Il mentionne également qu’il n’avait pas réalisé qu’il pourrait se présenter au restaurant avant que la commande soit prête.

dx spotlight TyMeka5

« Je me rappelle que j’étais vraiment préoccupé de livrer la commande à temps... Au début, cela me donnait l’impression que la livraison allait être en retard, mais on finit par se rendre compte que cela fait partie du processus et on pas le contrôle là-dessus. »

Quant à ses horaires de travail, Ty les bâtit en fonction de ses cours et de ses responsabilités universitaires. De plus, comme il est arrivé assez récemment dans l’État de New York, il indique que le fait d’effectuer des dashs lui a permis d’explorer les quartiers de sa nouvelle ville tout en gagnant de l’argent.

« Dernièrement, j’ai ramassé des commandes dans des restaurants où je n’avais jamais mis les pieds auparavant. J’ai fait de nombreuses belles découvertes de cette façon. Dans le même ordre d’idées, dasher m’a permis de sortir et de me familiariser avec la région d’Albany. »

dx spotlight TyMeka3

Maintenant qu’il est plus habitué à aller à l’université, Ty nous confie que dasher lui donne une bonne raison de sortir de chez lui. « Je trouve que dasher peut être rafraîchissant, même relaxant, après une longue journée plongé dans mes livres, enfermé à l’intérieur. »

Bien qu’il se concentre principalement sur ses études, lorsque Ty n’est pas en train d’étudier, de faire un quart de travail à l’hôpital, ou encore de dasher, il aime la musique country, le plein air et les sports. Bien qu’il soit maintenant officiellement new-yorkais, il est toujours un fidèle amateur de l’équipe de Boston.

« Maintenant que je vis dans l’État de New York, je fais certainement partie d’une minorité de gens en ce qui concerne les équipes de baseball. Ça m’est égal : les Red Sox seront toujours mon équipe préférée! »